Chronique

Thèses et interrogations pour une histoire réconciliée de la Mauritanie

24 November, 2016 - 01:45

Tandis que je prépare l’édition des chroniques de ce journal, pour les grandes dates de la Mauritanie contemporaine, et que vont reprendre une seconde série de ces anniversaires mais centrée sur la période 2005-2010 ayant donn

Nouvelles d’ailleurs : Du Chef et des Primaires

24 November, 2016 - 01:43

Si j'avais un tant soit peu de courage et d'intelligence politique j'écrirais un livre, « La Primaire expliquée aux Nous Z'Autres »...

Autour d'un thé

24 November, 2016 - 01:41

Le Président va. Il vient juste de revenir. Il va aller. C’est comme ça. Un président tranquille, ce n’est pas un Président. Un Président, c’est comme une toupie. Ça roule. Ça roule. Ça roule.

Nouvelles d’ailleurs : Que Dieu nous pardonne...

17 November, 2016 - 00:04

Voici une chronique, la mienne, qui, en temps normal, en temps de paix des cœurs, d'intelligence et de savoir, de justice, n'aurait pas dû être écrite. N'aurait eu aucun motif.

Autour d'un thé

17 November, 2016 - 00:03

Le monde s’effondre. Complètement. Les gens sortent de l’extrême bout. Pour aller où ?

Nouvelles d’ailleurs : Un grand moment de solitude...

10 November, 2016 - 00:58

Je ne sais pas vous mais, moi, j'ai la nette sensation que nous n'avons pas le vent en poupe en ce moment.

Autour d'un thé

10 November, 2016 - 00:57

Ça fait quoi de dire que la hyène est sotte ? Complètement idiote. Mondialement stupide. C’est quand même quelque chose d’être reconnue comme ci ou comme ça. A gauche ou à droite. En profit ou en perte.

Nouvelles d’ailleurs : Des papous et d'autres lessivages patriotiques....

3 November, 2016 - 02:42

Bon, après mon « tout émotionnel et affectif » bleu à l'âme face à la proposition de modifier notre drapeau et notre hymne, j'ai réfléchi. Oui, oui, cela m'arrive de temps à autre.

Autour d'un thé

3 November, 2016 - 02:40

Tu ne mangeras plus impunément l’argent public. Tu ne « gabêtiseras » point. Ce n’est pas possible que, pour un oui ou un « nom », on tombe sur les caisses de l’Etat.

Nouvelles d’ailleurs : Touche pas à mon drapeau....

27 October, 2016 - 02:25

Je suis d'un naturel peu porté aux drapeaux et aux hymnes nationaux, considérant que cette identification extrême n'a pas de sens si l'homme se souvient qu'avant d'être de tel ou tel pays il est d'abord à l'humanité, sans frontièr

Pages