Le  Parquet général  de Mauritanie  nie toutes  les allégations portant sur de multiples  violations des règles de procédure dans le cadre du  déroulement du  procès des 13 militants de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA-ONG antiesclavagiste) et une dizaine de squatters, dans une déclaration