Actualité

Depuis que le Conseil constitutionnel a validé les résultats de la présidentielle du 22 Juin, donnant victoire au candidat Mohamed Ould Ghazwani, le dialogue est revenu en première ligne. Les signes en sont palpables… même si il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.