Chronique

Autour d'un thé

15 January, 2015 - 01:23

Le mandat, c’est quoi ? Ça dépend, comme on dit. Mandat politique, mandat littéraire ou mandat économique ? Le mandat de Sembène Ousmane ou celui d’Ould Raïss ?

Question et guerre du Sahara mauritanien (suite)

7 January, 2015 - 15:59

(Suite des publications de documents diplomatiques français,

Autour d'un thé

7 January, 2015 - 15:56

Le faire comme les autres. Moi, je ne suis pas exempt. Pourquoi pas moi. Hé, moi, je suis le quoi ? Je suis comme tout le monde. La mort parmi les dix est une sinécure. Si tu vois les gens aveugles, fais semblant d’être borgne.

Nouvelles d’ailleurs : Mais où donc est passé notre Est ?

25 December, 2014 - 08:48

Nous voilà devenus le Pays du Soleil Couchant. D'un soleil qui ne fait que se coucher, encore et encore...

Autour d'un thé

25 December, 2014 - 08:46

« N’est jamais content celui qui se remémore », nous enseigne un adage populaire. Une invitation claire à ne jamais prendre le risque de revenir en arrière, comme on aime à dire en Mauritanie. Il faut regarder l’avenir en face.

Question et guerre du Sahara mauritanien (suite)

18 December, 2014 - 01:00

(Suite des publications de documents diplomatiques français, Voir Le Calame des 14 & 28 Décembre 2010 – 4 & 25 Janvier, 8 & 22 Février 2011 – 22 Juillet, 12 Août & 14.28 Octobre & 3 Décemb

Autour d'un thé

18 December, 2014 - 00:58

Les histoires à faire mourir de rire en Mauritanie ne manquent pas. C’est d’ailleurs tout ce qui ne manque pas. Le rire, chez nous, occupe une place spéciale dans le quotidien. Il fait rire. J’ai envie de rire.

Nouvelles d’ailleurs : Femmes et violences...

11 December, 2014 - 00:35

Quand on parle de violences faites aux femmes, chez nous, tout le monde a une vision personnelle de la chose. Parler des violences renvoie aux regards que nous portons sur nous-mêmes.

Autour d'un thé

11 December, 2014 - 00:22

La Mauritanie serait classée, dit-on, à la 146ème place des pays les plus indélicats. Là où, si tu déposes un avis, on te le vole et où tout devient œil blanc, aussitôt qu’on le voit.

Pages