Tribune

La justice, c’est le moine-général de brigade, chef d’état-major général des armées : Mohamed etcetera. Deux poids, deux mesures /Par le colonel (E/R) Oumar Ould Beibacar

15 June, 2017 - 01:23

Le général de brigade, chef d’état-major général, portait le nom kilométrique de Mohamed ould Cheikh Mohamed Ahmed ould Cheikh Elghazwany, quand on était au collège de Kiffa, lui en 5ème et moi en 6ème.

Pourra-t-on encore regarder le Qatar droit dans les yeux ?

15 June, 2017 - 01:10

Avait-on besoin de cette autre crise du Golfe ? Avait-on besoin de brader l’indépendance de notre décision ? Avait-on besoin de découvrir notre déconcertante satellisation à une puissance étrangère ?

Lettre Ouverte au peuple mauritanien : D’où vient le wahhabisme? Un danger

15 June, 2017 - 01:09

Ne cachez pas votre témoignage. Quiconque le fait se rend coupable à l’égard de Dieu. (Le Coran, sourate 2, 'La Vache'.V.283).

105e Anniversaire de la Garde Nationale: La Garde Nationale confirme le renouement avec son glorieux passé

10 June, 2017 - 11:48

Le corps de la Garde  Nationale vient de célébrer  pour la deuxième  fois,  le 105ème anniversaire  de sa création, le 30 mai 1912, en vertu du décret n°119/2016 du 11 Mai 1916 portant création de la fête de la Garde Nationale tou

NOUVELLE PARUTION JUIN 2017

9 June, 2017 - 20:26

Ahmed Salem Elmoctar dit Cheddad, Ce que je pense. Avant de tout oublier… (Préface de Abdarahmane Ngaïdé), Paris, l’Harmattan, 2017, 315 p.

 

 

Lettre au président Aziz / par Mohamed Saleck Beheite

8 June, 2017 - 00:29

Monsieur le président,

Humeur : Opposants, à vos téléphones !

8 June, 2017 - 00:27

Mais qu’est ce qui vous prend ? Pourquoi vous indigner de la confiscation d’un téléphone portable ?

La famille du Ksar rend hommage à Mohamed D’beïk

8 June, 2017 - 00:25

Un être cher a été arraché à notre affection et nous nous remettons à la volonté divine, tout en priant le Miséricordieux de l’accueillir dans son Paradis céleste.

LIBEREZ L’EXPRESSION

8 June, 2017 - 00:23

Le nouveau venu au monde  crie son existence

Dès sa naissance pour signaler sa  souffrance

Après, chiale pour ses  cauchemars et ses peurs

Bafouille  ses fantasmes  et ses besoins  de l’heure

Pages